solitude_BE

La solitude et l’isolement touchent plus durement les seniors. D’où la nécessité d’un habitat favorisant les rencontres.

Vivre seul chez soi, ne recevoir aucune visite, n’adresser la parole qu’aux seuls commerçants du quartier : tel est le quotidien de nombreux seniors qui, par choix ou par contrainte, sont coupés de leurs proches.

La solitude et l’isolement: une réalité pour de nombreux seniors

Un grand nombre de personnes plus de 75 ans ne rencontrent quasiment jamais ou très rarement d’autres personnes, tout réseau confondu (familial, amical, voisinage, réseau associatif). Si on devait dresser le portrait-robot du senior isolé, ce serait une femme de plus de 75 ans, aux revenus modestes. Cependant, l’isolement relationnel touche toutes les classes sociales.

Au-delà du nombre de contacts humains au cours de la journée, de la semaine ou du mois, c’est surtout la qualité des relations humaines qui a son importance. Avoir quelqu’un avec qui parler de sujets personnels, par exemple, est fondamental.

Le logement : une prison dorée ?

Le logement est parfois un facteur aggravant. Lorsqu’il est situé loin des réseaux de transports en commun, loin du cœur de ville, loin des lieux où clubs et associations se réunissent…

Que faut-il retenir ? Que les seniors sont en demande de lien social, mais pas n’importe lequel. Un lien social de qualité. Les seniors d’aujourd’hui veulent pouvoir échanger, commenter, débattre. Ils veulent aussi varier les contacts et les rencontres.

Autrement dit, ils veulent vivre au sein d’un environnement inclusif mais, surtout, avoir le choix de l’interlocuteur à qui ils s’adressent, le choix des sujets abordés… Bref, les seniors veulent vivre comme tout le monde.

Résidences services seniors : un habitat ouvert et convivial

C’est précisément cet équilibre entre indépendance et activités communes que cherchent à préserver les résidences DOMITYS :

• Les animations sont quotidiennes, mais chacun est libre d’y participer selon ses envies ou ses préférences.

• L’équipe de la résidence, composé de 15 à 20 personnes, connaît personnellement chaque résident et s’assure de le croiser au moins une fois par jour pour échanger quelques mots… ou davantage.

• Chez DOMITYS, chacun a son chez-soi et est libre d’inviter qui il veut. Parties de cartes entre voisins de palier, thé entre amis ou dîners improvisés entre résidents : de nouvelles amitiés se créent au sein de la résidence.

• La résidence services est résolument ouverte sur l’extérieure. Echanges intergénérationnels avec les écoles, partenariats avec les associations locales, organisation d’évènements ouverts aux habitants du quartier : les occasions ne manquent pas de rencontrer de nouvelles personnes.

Les commentaires sont fermés.